Sport/Football : Assemblée générale FIFPRO

L’avenir du football africain au coeur de la 5e assemblée de la FIFPRO, à Libreville.

Président de l’ANFPG et FIFPRO AFRIQUE qui remettent des présents au SG FEGAFOOT

Quatorze Nations du football africain prennent part à l’assemblée générale de la fédération internationale de football professionnel qui se tient pour la première fois dans la capitale gabonaise. Cette 5 ème assemblée générale de la division Afrique réunit tous les acteurs de cette plateforme, aux côtés de Rémy EBANEGHA, président de l’association nationale des footballeurs professionnels du GABON (ANFPG), du ministre délégué au sport et des délégués du cameroun, du Ghana, de la RDC, du Botswana, du Kenya, de la Namibie, de l’Afrique du Sud, de l’ Egypte, du Zimbabwe, du Maroc, de la Zambie, et de la Côte d’Ivoire. Ensemble, ces acteurs du football africain ont abordé les questions liées à l’évolution du football africain en général et Gabonais en particulier.

En présence du Vice Président de la fegafoot, (Son prénom) Ngwa Emane et du ministre délégué au sport (son nom complet ), les représentants des footballeurs professionnels des deux genres n’ont pas manqué de souligner les manquements du football local (lesquels?), d’en saluer les avancées car tout n’y étant pas noir, mais aussi d’émettre bon nombre de requêtes en vue de l’amélioration du sport roi sur le continent et de le rendre plus compétitif.

La FIFPRO est une organisation créée le (date) dans le but de (missions et objectifs). Au vu des nombreux problèmes que rencontrent les championnats locaux et les sélections nationales continentales, cette 5e assemblée tombe à point nommé à quelques mois de la très controversée Coupe d’Afrique des Nations de Football 2019, initialement prévue au Cameroun mais se jouera désormais en Égypte.

 

Récit : Marielle EKOME

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *