Nomination des juges : Trump cherche à séduire l’électorat évangélique

Depuis son élection, Trump n’a pas remporté beaucoup de victoires. Mais il peut s’enorgueillir d’avoir entamé avec succès la transformation du paysage judiciaire américain. Un processus de long terme qui vise à séduire sa base évangélique.

À première vue, le solide soutien de la communauté évangélique à Donald Trump peut sembler déconcertant. Le président américain n’est en effet pas connu pour ses valeurs chrétiennes : trois divorces, une couverture dans Playboy, et de multiples accusations de harcèlement sexuel n’en font pas un parangon de moralité. Pourtant, la droite chrétienne l’a propulsé à la Maison Blanche et ses leaders continuent de lui apporter leur soutien.

Pourquoi ? « À cause des juges », explique simplement à France 24 Ned Ryun, fondateur et président d’American Majority, institut de conseil pour militants et hommes politiques conservateurs. « C’est pour cette raison que 81 % des évangéliques ont voté pour lui. Ce que Trump a pu dire parfois [pendant sa campagne] les mettaient très mal à l’aise, mais ils ont réalisé que si Hillary Clinton remportait l’élection, ils perdraient les tribunaux », poursuit-il.

Pour les évangéliques, les tribunaux fédéraux sont capitaux : ce sont eux qui valident les réformes sociétales. C’est donc par leur entremise que ces croyants peuvent espérer voir un jour supprimer le droit à l’avortement, interdire le mariage homosexuel ou être dispensés d’agir à l’encontre de leurs convictions religieuses.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *