LANCEMENT DES ACTIVITES SOCIO-ÉDUCATIVES ET SPORTIVES DANS LE BASSIN PÉDAGOGIQUE DE L’OGOOUE MARITIME

Ce mercredi 17 Janvier 2018, s’est ouverte la cérémonie de lancement des activités socio-éducatives et sportives dans le bassin pédagogique de l’Ogooué maritime sous le haut patronage du gouverneur de la province je cite, Monsieur Patrice ONTINA. Cette rencontre a également permis l’installation des bureaux des mutuelles et coopératives scolaires. Thème central: Œuvrons pour bâtir une école citoyenne sans violence, solidaire et conviviale. Celle-ci a vue la participation du Directeur d’Académie Provinciale et des différents dirigeants d’établissements secondaires et primaires de la place mais aussi, des coopératives scolaires et des élèves de la capitale économique. Monsieur Henry BOUNDZANGA BOUNDZANGA Directeur d’Académie Provinciale de l’Ogooué Maritime, s’est prononcé dans l’optique de cultiver un ensemble de valeur aux élèves grâce aux activités socio-éducatives et sportives en vue de la construction d’une école Gabonaise véritablement citoyenne. Car l’éducation à la citoyenneté reste l’une des thématiques centrales recommandées par l’UNESCO au même titre que l’éducation interculturelle, intégrante, environnementale, sexuelle, les MST et bien entendu le SIDA. Elles ont été identifiées comme des instruments efficaces pour préparer une bonne citoyenneté véritable et promouvoir une culture de la paix à l’école et dans le monde. Le gouverneur de la province de l’Ogooué maritime quant à lui n’a pas manqué d’interpeller les coordonnateurs des activités socio-éducatives afin de jouer efficacement leur rôle dans l’accomplissent de ces activités qui visent l’épanouissement, le dépassement et la réalisation de l’apprenant.

Ainsi, Selon le préambule de l’UNESCO  » les guerres prenant naissance dans l’esprit des adultes, c’est dans l’esprit des enfants que doivent être élevées les défenses de paix. Ces apprenants auront donc grâce à ces activités avec l’appui de leur professeurs, l’occasion de construire leur propre personnalité et s’exercer à comprendre et à analyser la société dans laquelle ils sont appelés à se mouvoir avec un réel désir de s’informer des grands problèmes de notre temps. 

Récit: Jean Jacques ROVARIA DJODJI

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *